081 63 34 90
contact@interface3namur.be

Jeux vidéo en mode inclusif

Interface3.NamurRessources Genre-et-TICJeux vidéo en mode inclusif

Nov

3

Jeux vidéo en mode inclusif

Battlefield 2042, un jeu vidéo FPS de la série Battlefield édité par Electronic Arts doit voir le jour ce 19 novembre 2021. Teasé dans une bande annonce en juin 2021, les gamers attendent cette sortie avec impatience.

Nouveau scénario, nouvelles fonctionnalités, nouveaux personnages… Dans toutes ces annonces, il y a une qui a attiré notre attention : la naissance d’un personnage jouable non binaire, Emma « Sundance » Rosier. C’est une grande première dans l’histoire de Battlefield.

Ce personnage de la classe Assaut est spécialisé en explosifs intelligents et équipé d’une wingsuit pour se déployer en urgence. Iel a été présenté sur Twitter sous forme de vidéo par Kevin Johnson, le community manager d’Electronic Arts. Ce dernier a présenté le personnage en utilisant des pronoms anglais non genrés tels que « they » et « them », une abonnée a alors interrogé l’auteur du tweet concernant l’identité de genre de Sacha, qui a confirmé que le personnage était bel et bien non-binaire.

Le fait qu’il n’ait pas été présenté comme tel laisse supposer qu’il s’agit d’une réelle intention de bien faire et non d’une nouvelle campagne de gender washing. Il est probable que de nombreux joueurs ne remarquent pas cette identité non-binaire étant donné que Battlefield 2042 ne disposera pas d’un mode campagne, les personnages n’ont donc pas d’impact véritable dans le jeu, ils sont choisis pour leurs fonctions de combat et non pour leur histoire.

Aujourd’hui, de plus en plus de jeux se voient devenir inclusifs, en effet, l’identité de genre, l’orientation sexuelle ainsi que l’origine des personnages sont variées. C’est le cas d’Apex Legends, qui se voit attribuer le titre du jeu le plus inclusif de ces dernières années, avec une moyenne de 50% de personnages jouables de sexe féminin, ainsi que 50% de personnages « non blancs ».

Expliqué comme cela, ça semble normal, pourtant, 66,5% des personnages jouables des jeux vidéo sortis ces 4 dernières années sont des hommes et 61,2% de ces personnages masculins sont blancs : seulement 8,3 % des personnages jouables sont des femmes ou d’origine étrangère.*

Chez Interface.Namur, nous sommes heureux·ses de découvrir de si bonnes nouvelles concernant l’industrie du jeu vidéo, souvent montrée du doigt pour ses scandales sexistes. Bien que tout ne soit pas encore parfait, nous avons l’impression que les choses évoluent dans la bonne direction, ce qui nous donne d’autant plus de motivation pour persévérer dans nos actions d’inclusion au numérique.

*Ces chiffres sont le résultat d’une étude menée par DiamondLobby sur les jeux vidéo sortis entre 2017 et 2021

X