081 63 34 90
contact@interface3namur.be

L’impact du confinement sur la fracture numérique grandissante chez les femmes

Interface3.NamurRessources Genre-et-TICL’impact du confinement sur la fracture numérique grandissante chez les femmes

Juin

7

L’impact du confinement sur la fracture numérique grandissante chez les femmes

Ces derniers mois, dans un monde où les contacts sociaux ont été proscrits, nous avons tous et toutes été confronté.e.s au passage vers un « tout au numérique ». Dû à l’obligation du travail en distanciel, les banques, les mutuelles ou encore les bureaux de chômage invitent leurs client.e.s à se rendre sur la plateforme en ligne pour effectuer leurs démarches. Celles-ci peuvent devenir compliquées, voir impossibles si l’on ne dispose pas du matériel ainsi que des compétences nécessaires pour faire usage d’internet.
Ce sont les conséquences de cette fracture numérique grandissante qui mettent les femmes en péril durant cette crise sanitaire, que dénonçait la lettre ouverte rédigée et signée au début du mois d’avril 2020 par une dizaine d’associations bruxelloise et adressée à trois ministres de la région Bruxelles-Capitale. Celles-ci pointaient essentiellement les difficultés que rencontrent les femmes dans une situation de précarité, à accéder au numérique pendant cette longue période de confinement.
Cette fracture numérique qui touche les femmes est largement antérieure à la crise du Covid, qui n’a eu d’autre effet que de l’accentuer. Que ça soit de par leurs études où les femmes ne sont pas orientées vers les métiers de l’informatique ou de leur situation financière plus précaire que les hommes qui ne leur permet pas d’être équipée en matériel informatique, elles sont prédisposées à être en difficulté face au numérique.
Certaines ASBL comme celle de Vie Féminine à Bruxelles, ont mis des choses en place pour rester en contact avec leurs groupes de femmes et ainsi les soutenir durant cette période, en prêtant des ordinateurs par exemple. Néanmoins ces rencontres devenues virtuelles sont beaucoup moins adaptées et ne répondent pas aux besoins de chacune.
Il est nécessaire que tout le monde puisse avoir accès à du matériel informatique à pris démocratique, ainsi qu’à des formations permettant de pouvoir utiliser celui-ci en toute sécurité.
Interface3.Namur participe activement à ce travail vers un numérique mixte et responsable. Comme d’autres ASBL en Belgique, nous proposons des formations gratuites ainsi qu’un accompagnement et offrons un accès gratuit et libre à du matériel informatique dans nos locaux.

Retrouvez l’article entier dans la section sur le site de la RTBF.

X