081 63 34 90
contact@interface3namur.be

Stop aux cyberviolences faites aux femmes

Interface3.NamurRessources Genre-et-TICStop aux cyberviolences faites aux femmes

Sep

10

Stop aux cyberviolences faites aux femmes

« Une femme sur quatre, ¼ des femmes, 25% des femmes » ont déjà vécu des violences dans l’espace numérique. Ce sont les résultats de l’étude d’Amnesty International qui nous mènent à ces chiffres effrayants. Les cyberviolences sont toutes les formes de violence qui peuvent s’exercer dans l’espace numérique : harcèlement, injures, menaces, diffusion d’images violentes, …

Sujet pourtant peu abordé dans les écoles et encore fort méconnu dans la société alors que les technologies prennent de plus en plus place dans tous les milieux de notre vie quotidienne (école, travail, loisirs, …).

Face à ce constat, Chayn Belgium, un collectif féministe, s’est lancé dans le projet d’informer, de sensibiliser et d’agir face aux éléments précurseurs ainsi qu’aux conséquences de ces cyberviolences. Comment ? En proposant des ateliers destinés aux femmes leur permettant de mieux appréhender la cybersécurité dans le but de mieux se protéger en ligne.

En plus des ateliers, Chayn Belgium réalise des outils qui sont mis à disposition de leur public sous forme de ressources sur leur site internet. Prochainement, un guide sur les premiers gestes à avoir pour affronter des situations de cyberharcèlement, sera publié.

Chez Interface3.Namur, les questions de cyberviolences et cyberharcèlement sont aussi des problématiques auxquelles nous sommes attentifs. Par exemple, dans le cadre de notre animation « CRACCS en jeu ! Les clés sont en vous ! » où nous sensibilisons des jeunes aux thématiques du cyberharcèlement et du sexting par le biais d’Escape Boxes. Nous avons également rédigé un carnet pédagogique « Booster ma citoyenneté numérique dans une société multiculturelle » qui incite les jeunes à adapter leur comportement en ligne et ainsi à les sensibiliser au cyberharcèlement.

X