081 63 34 90
contact@interface3namur.be

Cybersécurité et parité hommes-femmes

Interface3.NamurRessources Genre-et-TICCybersécurité et parité hommes-femmes

Nov

26

Cybersécurité et parité hommes-femmes

Dans son article Opinion de La Tribune du 05 novembre 2021, Manon Van Der Mey Perdigal, Humans Ressources Business Partner chez SEKOIA.IO fait un rapide retour sur le constat d’une vision de la profession restant souvent associée aux stéréotypes de l’informaticien asocial et constamment penché sur son clavier, cette vision freinant les actions réalisées pour amener plus de femmes dans ce secteur.

Celle-ci rappelle qu’historiquement, des femmes ont largement contribué aux avancées faites, même si elles ont été invisibilisées.

Or actuellement, les secteurs IT souffrent d’un manque de personnel qualifié, elle cite les chiffres estimés par Le Cercle des Femmes de la Cybersécurité de 1.000 postes pourvus sur les 6.000 ouverts en 2021.

Avec la crise sanitaire et la nécessité de numérisation qu’elle a engendrée, 90% des entreprises et des services publiques auraient subi des attaques en 2020, les pirates informatiques ayant profités de ce boum.

L’autrice revient alors sur les initiatives tant publiques que privées qui sont mises en place pour favoriser l’intérêt des filles pour ce secteur et plus particulièrement les années où des choix d’orientation sont à faire à l’adolescence.

Des rapports indiquent l’opportunité pour les entreprises d’avoir des équipes mixtes, les consommateurs et consommatrices étant prêts à défendre, par leur consommation, des entreprises plus inclusives et respectueuses des droits des femmes.

L’article se conclut en indiquant que ces changements ne pourront se faire que si l’ensemble de la société s’y met, pouvoirs publiques, entreprises, système éducatif et population.

Chez Interface3.Namur, nous sommes en accord avec ce constat. Cependant, même si l’adolescence est une période charnière, nous pensons que la déconstruction des stéréotypes (de genre et des métiers) doit se faire dès le plus jeune âge. Nos animations vers ce publique jeune va dans ce sens, nous voulons valoriser les filles et les garçons dans leur compréhension de la logique informatique, et nous montrons une image de ces métiers loin des stéréotypes qui y sont souvent associés.

Il y a aussi un énorme travail à faire au niveau de l’entourage des jeunes afin qu’elles et qu’ils ne se voient pas dissuadé.e.s de se lancer dans cette voie.

X