081 63 34 90
contact@interface3namur.be

Plan pour l’égalité de genre de l’ULB

Interface3.NamurRessources Genre-et-TICPlan pour l’égalité de genre de l’ULB

Nov

10

Plan pour l’égalité de genre de l’ULB

Ce mardi 09 novembre, l’Université Libre de Bruxelles (ULB) a présenté son plan égalité de genre pour les Sciences, Techniques, Ingénieries et Mathématiques (STIM ou STEM en anglais).

Dans le cadre du projet européen CALIPER regroupant divers partenaires en Europe, la faculté des sciences de l’ULB et l’école polytechnique de Bruxelles ont décidé d’agir en faveur de l’inclusion des femmes dans les filières « STEM ». En effet, si les filles représentent 57% de la population étudiante de l’université, toutes filières confondues, elles ne sont que 38% dans les filières scientifiques. L’ULB a donc décidé de faire un état des lieux sur l’état de l’égalité de genre en son sein.  Cette étude a été réalisée sur 2020 et 2021 et les résultats sont disponibles sur le site de l’université.

Une vidéo a été réalisée par l’ULB pour présenter le projet CALIPER.

Sur base de cet état des lieux, l’ULB s’est fixé des défis pour les prochaines années.

Au niveau ressources humaines dans un premier temps, ils veulent augmenter la proportion de femmes dans le corps académique et lutter contre le peu de candidature féminine. Ils souhaitent également diminuer l’impact des interruptions de carrière sur la carrière professionnelle et trouver des solutions pour le moment clé qu’est le post doc où beaucoup de femmes désertent la recherche. Lors de cette étude, il a également été décelé que le nombre de publications par des femmes a fortement diminué pendant la crise du COVID.

Au niveau de la présence d’étudiantes dans les filières scientifiques, l’objectif est d’amener plus de filles vers ces matières, présenter des roles models et jouer sur le moment clé qu’est le passage entre le secondaire et le supérieur.

Au niveau de la gouvernance, leur volonté est d’amener une durabilité des actions en ayant une attention spécifique sur les particularités et les différences entre les différentes disciplines. Ils veulent monitorer les résultats et amener de la mixité au niveau des commissions de recherche, dans les postes de décision et dans les jurys de défense de thèse STEM.

Ci-dessus sont repris les 3 axes principaux auxquels 4 autres secondaires viennent se greffer pour ce Plan d’égalité de genre (GEP). L’ensemble de ce plan est disponible en version pdf.

Pour atteindre ses objectifs, l’ULB veut mettre en place des actions de sensibilisation et des formations mais aussi des changements sur le long terme par des modifications de la structure, des propositions de normes, des consultations et par la réalisation d’études de faisabilité.

Enfin, en 2023, une évaluation finale du projet sera réalisée par des évaluateurs externes. Nous attendons d’ores et déjà la conférence finale de présentation des résultats.

L’ULB avait créé un HUB de Research & Innovation regroupant divers partenaires pour consultation et participation à des actions futures. Ce fut un énorme plaisir pour Interface3.Namur de faire partie de ces échanges et nous espérons pouvoir encore agir dans ce cadre dans le futur.

X